Pourquoi faut-il pénétrer l’Enfer?

Jusqu’au 22 mars 2008, la Bibliothèque Nationale Française accueille l’exposition L’Enfer de la Bibliothèque. Elle nous présente tous les documents présents dans l’Enfer depuis sa création au 16ème siècle.

Mais qu’est ce que l’Enfer? Il s’agit du nom donné à une catégorie d’oeuvres très particulières qui ont été cachées du grand public pendant plusieurs siècles. Il s’agissait de protéger le public de bouquins, dessins ou autres un peu voire carrément osés. C’est là qu’est née la pornographie et qu’elle est restée secrète jusqu’en 1983, date à laquelle il ne fallait plus montrer pâtes blanches pour pouvoir accéder à ces oeuvres. Du coup, on y apprend et découvre plein de choses affriolantes, voire carrément chaudes (intéressant en plein après-midi quand la moyenne d’âge des visiteurs ne descend pas en dessous de 65 ans, ahêm…).
Vous pourrez donc lire des écrits de Sade, d’Apollinaire ou d’autres dans leurs formats originaux. Grosse découverte que nous avons faites avec Muxu Munu et Dicky Trace, en celle de Pierre Louÿs, auteur né à la fin du 19ème siècle et dont les textes sont crus mais d’un drôle…

Je n’aime pas voir la fille au con hirsute
Qui s’expose en levrette et se branle dessous
En criant : “Ha! Ca vient! lèche mon cul, je jute!”
Au vieux miché qui lèche et qui donne cent sous.

Pybrac, Pierre Louÿs

Pour comprendre que nous n’avons rien inventé de nouveau dans nos pratiques les moins sages et découvrir que nos aïeuls étaient tout au moins aussi pervers que nous, allez frétiller à la BNF pour cette chouette expo (mais qui émoustille vraiment).

L’Enfer à la BNF

Pourquoi c’est cool d’être bloggeur

C’est cool d’être bloggeur parce qu’on se fait plein de nouveaux potes virtuels mais bon, ça prend un temps fou. Avec Facebook, les non-bloggeurs doivent comprendre un peu ce que c’est que de se faire des amis virtuels, maintenant… Aaarrgh, vous croyez qu’un jour on va pouvoir se passer du net?

 

C’est cool d’être bloggeur parce que parfois on sort de derrière nos écrans et on se rencontre. Parfois même on se croise une demi-fois et on se fait inviter en Suisse pour y passer le réveillon de la Saint Sylvestre et finir dans une boîte à Lausanne super cool (le Mad) avec un putain de bon son qui fait transpirer. Parfois même encore, on se croise pas du tout, et on se fait inviter dans un chalet Suisse pour y tourner un EuroCrème pour se retrouver au pied des pistes, allez skier quelques jours, se faire un offrir un tube de dentifrice (plus d’hésitations incessantes) et se faire arracher un poil pubien avec les dents. Et souvent, on fait de jolies rencontres, on partage des choses, on se gamelle dans la neige, on chauffe le sauna du chalet, on bouffe sans s’arrêter, on boit du champagne entre potes…

Merci à L. et L. pour leur hospitalité.

 

Ah oui aussi, c’est cool d’être bloggeur parce que il arrive qu’on vous envoie des produits à tester. Il y a 3 semaines, une agence de comm’ m’a contacté pour tester un produit. J’étais un peu suspicieux sur le “rasoir haut de gamme” qu’on me proposait et surtout sur la mise à jour de leur base : le billet précédent explique bien que je ne souhaitais plus trop écrire. Mais bon, j’ai tout de même accepté l’offre (sur un malentendu, ça peut passer, non???!!) et j’ai reçu le dernier rasoir Pulsonic de Braun (300€ au BHV de l’Homme, tout de même…).  Euh, voilà, après j’en sais pas trop plus sur les rasoirs, donc je vais pas étaler ma science, mais j’en suis plutôt content pour l’instant.

 

Tiens, je vais peut-être réfléchir à revenir, moi! :)

 

 

Et puis bonne année 2008 les amis, hein, quand même!