ZIK 2008

La compil’ de mes proches en 2008 : vous retrouverez ici tous les morceaux que vous m’avez envoyés et qui ont marqués votre année 2008.

Ecoutez les d’abord par prénoms (par ordre d’arrivée), scrollez et vous trouverez qui a choisit quoi, et pourquoi si vous me l’avez dit.

TRACKLISTING :

1 – Gonzague : A&E de Goldfrapp

2 – Antoine : Declare Independance de Björk 
Declare Independence, pour revivre la folie du concert de Björk à l’Olympia !

3 – Damien : Dégénération de Mylène Farmer

4 – Vanessa : Kids de MGMT
et oui m’ssieur je n’écoute pas que de la musique déprimos ! pour la petite histoire j’ai découvert cette chanson grâce à Gym Ikéa ; j’adore son côté année 80 : c’est LA chanson qui me donne envie de danser dans le métro et me donne une démarche de pétasse dans la rue !

5 – Charles : Wire to wire de Razorlight

6 – Mathieu : L’idéal de Barbara Carlotti

7 – Alex TK : C’est dans l’air de Mylène Farmer

8 – Sebastien : Comme la pluie de Grégoire Leprince-Ringuet
Parce que Christophe Honoré, parce que “La Princesse de Clèves”, parce que les violons automnaux, parce que c’est ma chanson du dimanche quand il pleut, parce que c’est beau, parce que j’aime bien la chanter, parce qu’elle me rappelle certaines périodes de 2008.

9 – Steve : Fascination d’Alphabeat
J’adore leur album “This is Alphabeat” sorti en début d’année – de la bonne scandi-pop qui donne la pêche!!

10 – Laetitia : We get on de Kate Nash

11 – Baptiste : Mansard Road de Vampire Week-End

12 – Arthur : Viva la vida de Coldplay
belle chanson 2008 qui me donne la chepê, et que je trouve toute simple et très belle.
…même si Brit et Pinky m’ont valu mes plus beaux déhanchements – mais avec leurs concerts en 2009 je les choisirai l’année prochaine :)

13 – Marie : Foundations de Kate Nash
Ton impératif se fait difficile cette année, mais je choisis “Foundations” de Kate Nash, pour les écoutes en boucle dans mon bureau jusqu’à masteriser chaque mot avec l’accent, les imitations qui ont suivi avec Amok, les petits séismes que cette chanson provoquait en moi, et l’identification totale que Kate appelait en Sumiré and myself (Lily Allen ayant décidé de nous réserver pour 2009).

14 – FX : Bowlegged & Starving de Jay Brannan

15 -  Vincent : Brotherswing de Caravan Palace
Caravan Palace, découvert en avril alors qu’on allait voir les Puppini Sisters : énorme coup de coeur. Revus à Solidays cet été et au Café de la Danse en novembre, c’est festif, ça bouge bien, ça  donne une super pèche.

  – Florian : Jimmy de Moriarty
Découvert au réveil, en ressentant des choses que je n’aurais jamais cru ressentir